Immobilier Nouméa
Accueil
Immobilier Nouméa
Présentation
Immobilier NC
Leçons
Immobilier défiscalisé
Vocabulaire
Promotions
Prononciation
Promotions
Culture
Outre-mer
Direct Pacifique immobilier Grammaire Direct Pacifique Investissement
Immobilier Pacifique
Exercices
Immobilier Pacific
Téléchargement
Immobilier Nouvelle-Calédonie
 
 
Eveil aux langues

  Quelles nuances apporte l’emploi de ore et de o se dans ces phrases ?

• Nous désignons par X un mot ou un groupe de mots quelconques. Avec ore X, le référent de X est connu des co-énonciateurs. Ore ne porte pas en soi d’indication de nombre : il peut apparaître seul, et dans ce cas c’est la valeur du singulier qui est codée, mais il se combine aussi à des quantifieurs qui expriment le pluriel.

Ore morow hna reul hnei waered.
L’enfant s’est brûlé avec une braise.

Ore ehna morow hna reul hnei waered.
Les enfants se sont brûlés avec une braise.

Lorsque ore accompagne un sujet postposé au prédicat, il est préfixé avec la marque sujet en k- pour donner kore (voir la leçon 12) :

Hna reul hnei waered kore morow.
L’enfant s’est brûlé avec une braise.

La séquence ore X en fonction objet est toujours accompagnée d’un verbe à la forme déterminée (voir la leçon 14) :

Bone ci cumo morow. Il/elle fait du baby-sitting.

Bone ci cumon ore morow. Il/elle garde l’enfant.

• Le déterminant se indique la singularité qualitative (être d’une certaine nature et pas autrement) et l’altérité : se X ’un certain X, un X qui se distingue des autres, un autre X, l’autre X’.

Nina ci t’aedrengi yawe o se era.
Nina écoute encore un autre chant.

De manière plus générale, se X empêche l’identification d’une nouvelle occurrence de X à une occurrence précédente de X.

Se hmenew ci thaet ka se hmenew ci ruac.
L’une des femmes dort pendant que l’autre (femme) travaille.

Dans la phrase précédente, la séquence se hmenew apparaît deux fois. Pourtant, les deux séquences réfèrent à deux femmes distinctes. L’emploi de se empêche que la seconde femme soit identifiée à la première.

Avec se X, sans indication explicite de quantité, c’est le singulier qui est codé, mais des quantifieurs peuvent être ajoutés pour exprimer le pluriel : se ta X ’certains X, d’autres X, les autres X’.

Nina ci t’aedrengi yawe o se ta era.
Nina écoute encore d’autres chants.

En fonction objet, se est précédé de l’article o : o se X, o se ta X, o se ehna X, etc. L’objet introduit par o se est accompagné de la forme déterminée du verbe.

Bone ci cumon o se morow.
Il/elle garde l’un des enfants.

En fonction sujet postposé, o se est préfixé avec la marque sujet k- et donne ko se.

Hna p’ina ko se ngom.
Quelqu’un est arrivé.


Retour
  * Uniquement grammaire
 
 
 
 
 
La variation de la forme du verbe selon son objet

Pailai ci k’uli Mishel. Pailai ci k’uli bon. Pailai ci k’uze ore morow. Nina ci k’uce waea. Pailai om ci ik’uc. Comment expliquez-vous la variation de la forme du verbe dans les phrases en nengone, alors que l’équivalent de traduction « mord » ne change pas de terminaison en français ?


|



 
 
Télécharger les leçons
  Version texte
Télécharger les leçons
  Version audio
Ajouter les podcasts
  Itunes / Flux RSS
Ouvrir un compte
Prochainement
Avec la partiticipation de l'Université de la Nouvelle-Calédonie et l'Académie des langues Kanak et du ministère de la Culture et de la Communication.