Immobilier Nouméa
Accueil
Immobilier Nouméa
Présentation
Immobilier NC
Leçons
Immobilier défiscalisé
Vocabulaire
Promotions
Prononciation
Promotions
Culture
Outre-mer
Direct Pacifique immobilier Grammaire Direct Pacifique Investissement
Immobilier Pacifique
Exercices
Immobilier Pacific
Téléchargement
Immobilier Nouvelle-Calédonie
 
 
Eveil aux langues

  Qu’arrive-t-il à la forme des mots et quelle incidence cette modification a-t-elle sur leur sens ?

Pour accroître son lexique, le nengone utilise également la dérivation par réduplication. Ce procédé consiste à redoubler partiellement ou totalement le radical. Lorsque le redoublement est partiel, il n’affecte que la première syllabe du radical :

k’edi soulever

k’ek’ed soulever à plusieurs reprises

kuri tirer, traîner

kukur tirer, traîner à plusieurs reprises

c’ini ramasser

c’icin ramasser plusieurs choses

Lorsqu’il est total, c’est tout le radical qui est redoublé :

k’alè fumée

k’alek’al brumeux

shota sauter, bondir

shotashota sautiller

gemu trembler

gemugem frissonner

Parfois, le redoublement s’accompagne d’une modification du timbre de la voyelle :

t’oe ouvrir

t’et’e à plusieurs reprises

loe éplucher (coco)

lele éplucher à plusieurs reprises

ridi taper

rered taper à plusieurs reprises

Comme en témoignent les exemples ci-dessus, la réduplication exprime le plus souvent un accroissement quantitatif, souvent accompagné d’un atténuement en intensité. Ainsi, shota s’emploie pour un bond et shotashota pour plusieurs petits bonds successifs.



Retour
  * Uniquement grammaire
 
 
 
 
 
T’e et joko

Bone co hue joko i cele. Bone co hue t’e i cele. Une traduction rapide peut se satisfaire de l’adverbe « aussi » en français, mais il existe une nuance importante entre t’e et joko. Laquelle ?


|



 
 
Télécharger les leçons
  Version texte
Télécharger les leçons
  Version audio
Ajouter les podcasts
  Itunes / Flux RSS
Ouvrir un compte
Prochainement
Avec la partiticipation de l'Université de la Nouvelle-Calédonie et l'Académie des langues Kanak et du ministère de la Culture et de la Communication.