Immobilier Nouméa
Accueil
Immobilier Nouméa
Présentation
Immobilier NC
Leçons
Immobilier défiscalisé
Vocabulaire
Promotions
Prononciation
Promotions
Culture
Outre-mer
Direct Pacifique immobilier Grammaire Direct Pacifique Investissement
Immobilier Pacifique
Exercices
Immobilier Pacific
Téléchargement
Immobilier Nouvelle-Calédonie
 
 
Eveil aux langues

  Le prédicat « pleuvoir » restant le même, qu’elle est la valeur qui varie entre ces différentes phrases ?

Dans les exemples qui précèdent, c’est la modalité du prédicat « pleuvoir » qui est modifée de phrase en phrase. On désigne par « modalité » l’ensemble des procédés linguistiques qui indique le degré de prise en charge d’une information par l’énociateur. On distingue généralement deux grands types de modalité : La modalité déontique renseigne sur le degré de désidérabilité d’un événement, selon qu’il est plus ou moins souhaitable aux yeux de l’énonciateur. La modalité épistémique renseigne sur le degré de probabilité d’un événement. L’expression de la modalité passe par des procédés divers, lexicaux, syntaxiques ou intonnatifs.

• La modalité déontique

Voici quelques unes des tournures en nengone qui correspondent à des degrés déontiques divers :

- co P : co indique la visée (voir la leçon 10)

Co ruace roi hadri ’ma yeno.

Il faut bien travailler à l’école.

Remarque : la particule co, qui marque la visée, permet d’introduire les compléments des verbes uan ‘penser, décider’ et alan ‘vouloir’ :

Inu ci alan co hue i Nengone.

Je veux aller à Maré.


Inu ci uan co yenon ore p’ene nengone.

Je pense apprendre le nengone.

En revanche, le complément de di ‘avoir envie’ est introduit directement :

Inu ci di kua.

J’ai soif. (j’ai envie de boire)


Inu ci di se.

J’ai envie de me baigner.

- deko co P

Deko co pian ore ta era. Melei lat’a re nashen.

Il ne faut pas danser sur les chants. C’est une conduite païenne (lit. des ténèbres)’ (interdiction des premiers missionnaires protestants)


- roi/tho co P : roi ‘bon’ et tho ‘mauvais’ ajoutent une valuation explicitement positive ou négative à la visée.

Roi co lat’a k’abesi.

Il est souhaitable d’avoir une bonne hygiène.


Tho co el.

Il ne faut pas qu’il pleuve.

- roi/tho ko P permet de porter une appréciation, positive ou négative, sur une action

Roi ko Nina ci yenon ore p’ene nengone.

C’est bien que Nina apprenne le nengone.


Tho ko Nina co hue yawe i Numea.

C’est dommage que Nina retourne à Nouméa.

- roi/tho ke/kei/kore S P

Roi ke bon deko co p’ina onom.

Il est souhaitable qu’il n’arrive pas aujourd’hui.


Tho kei Teo co se i cele.

Il n’est pas bon pour Téo qu’il se baigne à la mer.

- hage P (voir la leçon 19) exprime une injonction négative par rapport à une pratique ou un acte effectifs, qui ont cours et auxquels l’énonciateur s’oppose. Alors que ‘deko co P’ a une valeur préventive et rejette un acte qui n’a pas forcément été effectué. Comparez :

Hage tur.

Cessez de faire du bruit.


Deko co tur.

Il ne faut pas faire de bruit.

- kolo P (kolo est l’expression d’une vive émotion, négative ou positive)

Kolo ha roi ke bon.

Heureusement, il est guerri.


Kolo ha t’ango ke bon.

Hélas, il est mort.

- L’intonnation : Comme dans toutes les langues, l’intonnation (prosodie, volume et débit) est un marqueur de modalité. Vous apprendrez ces nuances modales à l’usage.

• La modalité épistémique

- lameshe ko P : ‘je ne sais pas si P’

Lameshe ko bone co p’ina.

Je ne sais s’il va venir.


Lameshe !

Je n’en sais rien.

- ineko P : ‘peut-être que P’ ou ‘on dirait que P’

Ineko bone co p’ina.

Il va peut-être venir’.

- seseko ko P : ‘P c’est sûr’

Seseko ko bone co p’ina.

Il va venir, c’est sûr.


Retour
  * Uniquement grammaire
 
 
 
 
 
La particule aspecto-modale be

Bone be t’ako. Be ran. Mishel be morow. Que signifie be ?


|



 
 
Télécharger les leçons
  Version texte
Télécharger les leçons
  Version audio
Ajouter les podcasts
  Itunes / Flux RSS
Ouvrir un compte
Prochainement
Avec la partiticipation de l'Université de la Nouvelle-Calédonie et l'Académie des langues Kanak et du ministère de la Culture et de la Communication.